Imprimer
FEDERATION PROVINCIALE DES COINS DE TERRE ET JARDINS FAMILIAUX DU BRABANT WALLON

LEXIQUE HORTICOLE

ACARIEN : Désigne un groupe de minuscules arthropodes, comme les arachnides, qui possèdent quatre paires de pattes.

ABSCISSION : Rupture normale du pédoncule des feuilles d'automne ou des fruits mûrs, entraînant leur chute. ACCLIMATER : Préparer une plante pour l'exposer dans un endroit différent de son lieu d'origine. On dit

également "endurcir". Lorsque le végétal est durablement acclimaté, il est naturalisé.

ACIDE : On calcule le taux d'acidité d'une terre par rapport à son PH (potentiel d'hydrogène).Une terre acide est pauvre en calcaire, comme par exemple la terre de bruyère. Le Ph est inférieur à 6. Le contraire d'acidité est "alcalinité".

ACIDOPHILE ou ACIDIPHILE : Se dit d'un végétal adapté à des sols acides comme le rhododendron et les fougères

AERER : Remuer le sol ou le percer de petits trous afin de faciliter la pénétration de l'air et permettre à la terre de mieux respirer. 



AFFINER : Casser les mottes de terre pour la rendre plus fine en vue de futurs semis.
ALCALIN : Un sol alcalin est un sol riche en calcaire dont le Ph est supérieur à 7. Les iris et les delphiniums aiment

ce genre de terre. Le contraire correspond à un sol acide. 


ALEURODE : Appelée également "Mouche Blanche" c'est un petit insecte suceur qui se nourrit de la sève des

végétaux.

ALLEGER : Signifie que l'on travaille une terre très compacte en lui ajoutant par exemple du sable ou de la tourbe afin de la rendre moins lourde et plus perméable.

ALTISE : Elle est également appelée "Puce de terre" ou "Puce des Jardins" du fait de ses nombreux sauts. C'est un petit coléoptère noir ou jaune et noir qui perfore le feuillage de nombreux végétaux. 



AMENDEMENT : Action qui consiste à ajouter dans le sol une substance minérale ou végétale permettant de modifier sa composition en l'améliorant. On peut ainsi rendre la terre plus souple, moins acide... Pour améliorer une terre, il faut souvent de nombreux amendements.

AMENDER : Apporter un produit minéral ou végétal afin d'améliorer la nature de la terre.

ANAÉROBIE : On appelle milieu anaérobie un milieu où il n'y a pas présence d'oxygène sous forme de dioxygène (O2). L'ensemble des conditions de vie des organismes vivants dans un milieu sans oxygène est appelé anaérobiose. Un organisme vivant ou un mécanisme anaérobie n'a pas besoin d'air ou de dioxygène pour fonctionner.

ANGUILLULE : Nématode, parasite microscopique présent dans la terre et pouvant parasiter les plants d'alliacées (poireaux, oignons, ail).

ANNUELLE : Une plante est dite annuelle quand dans la même année elle germe, fleurit et meurt. Elle a un cycle végétatif très court d'un an comme par exemple la reine-marguerite ou le souci. Dans les régions froides, il est courant que des vivaces soient cultivées comme des annuelles.

AOUTAGE : modification des jeunes rameaux herbacés d'arbres ou d'arbustes, au mois d'août, en rameaux ligneux

APICAL : Qui est au sommet, à la pointe (d'un organe, d'une cellule, etc).
ASSOCIATION : combinaison de légumes et ou de fleurs qui interagissent entre eux (ex. de bonne association :

oignon/fraise/ ail, poireau/carotte, tomate/basilic)

ASSOLEMENT : C'est un synonyme de rotation des cultures. La technique consiste à ne pas cultiver deux années de suite la même plante au même endroit pour éviter, entre autres, un appauvrissement des sols.

AUXILIAIRE : Élément très connu dans la culture biologique. Il désigne un animal qui est l'allié du jardinier et que l'on doit laisser vivre au jardin comme la coccinelle.

AUXINE : hormone végétale, encore appelée phytohormone. Elle joue un rôle majeur dans le contrôle de la croissance et du développement des plantes.

BINER : Vieux mot qui signifie refaire deux fois. Le binage sert à ameublir la couche supérieure du sol en cassant la croûte. Il permet à l'eau de mieux pénétrer et évite des arrosages. Le binage s'effectue avec une binette ou une serfouette.

BIOTOPE : Milieu naturel (ex : mares, forets) dans lequel vivent et se développent des espèces bien spécifiques. BLANCHIR : Le blanchiment consiste à mettre, généralement les endives ou les scaroles, à l'abri de la lumière, par

exemple avec une cloche, pour lui faire perdre sa coloration en bloquant la formation de chlorophylle. BORNER : Tasser la terre autour du collet d'une plante que l'on vient de repiquer ou de planter

BOURGEON LATENT : Bourgeon inactif qui n'est pas inhibé par la période de repos ou de dormance, mais qui peut commencer la croissance une fois stimulé.

BOUTURER : Multiplier une plante en prélevant un morceau de feuille ou de tige. Le type de bouturage est différent selon l'espèce végétale et sa facilité d'enracinement. Bouturage en pleine terre, en fosse. Il existe plusieurs types de bouture : simple, à talon, crossette...

BROYAT : Branches, restes de végétaux qui ont été passés au broyeur. Le broyat sert de paillis BULBILLE : Petit bulbe apparaissant au sommet de la hampe florale de certaines variétés d’alliacées.

BUTTER : C'est faire un petit tas de terre autour d'une plante, en ramenant la terre au-dessus du collet, pour protéger son pied des intempéries et favoriser ainsi son développement. On pratique le buttage dans plusieurs cas : pour stimuler le départ des racines, protéger la plante du froid, favoriser le blanchiment de certains légumes.

CARMINATIF : Qui est disposé à faciliter l’expulsion des gaz intestinaux.

CARPOCAPSE : C'est un petit papillon de nuit, un lépidoptère, qui pond ses œufs sur le feuillage des arbres fruitiers mais ce sont ses larves qui agressent les fruits. Il y a deux ou trois générations par an et les larves hivernent dans les écorces des arbres ou dans la terre protégée par des sortes de cocons.

CHASSIS : C'est un cadre qui porte une vitre ou un plastique dur transparent, que l'on pose sur un coffre, de préférence en bois. Ce cadre doit être en pente, penché vers l'avant et exposé, de préférence au soleil. Très utile au jardinier, il permet de chauffer la terre en captant les rayons solaires. Il ne faut pas le confondre avec la serre, même mini qui, elle, réchauffe l'air ambiant.

CHAULER : Avec le chaulage, on donne à la terre un apport de chaux afin de réduire son acidité. En chaulant, on corrige le PH du sol. Avec le chaulage on fait un amendement calcaire. Il se pratique le plus souvent au potager. Le terme chauler signifie le fait de passer un lait de chaux sur des arbres ou des graines pour les prémunir par exemple des insectes.

CHEVELU : Ce terme définit tous les petits filaments qui forment les toutes petites racines lorsqu'une plante est bien implantée. Le chevelu entoure toute la motte, il faut penser à bien briser la motte avant de replanter le végétal.

CHLOROSE : La chlorose n'est pas, à proprement parler, une maladie mais le reflet d'une carence en fer. Cette carence est souvent causée par un sol trop calcaire ce qui empêche la chlorophylle de se former.

CLOQUE : C'est une maladie cryptogamique causée par un minuscule champignon portant le nom de Taphrina deformans. Par temps humide et froid, le champignon se développe rapidement dans les jeunes pousses des arbres fragilisés par des carences.

COLLET : Point de séparation entre la tige et les racines d'un végétal.
COMPAGNONNAGE : On en parle pour définir les associations de plantes qui interagissent entre elles. Le respect

de ce principe est très utile en culture biologique.

COMPOST : Ce terme vient de l'anglais et signifie engrais composé. C'est un mélange terreux qui provient de la décomposition de substances végétales. Cette fermentation donne un engrais de bonne qualité indispensable au jardinier. Il faut cependant faire attention à ne pas mettre de végétaux traités chimiquement ni de feuilles ou de plantes malades. Les vers de terre, très actifs dans le compost permettent d'activer la décomposition et la qualité. Le tas de compost doit être placé dans un endroit ombragé.

CONTREPLANTER : Signifie installer des plantes à croissance rapide entre des plantes à croissance plus lente. Par exemple, semer des radis entre les graines de carottes.

CORDEAU : Afin de tracer des lignes bien droites, pour faire par exemple une allée ou des sillons, on utilise un cordeau qui est composé d'une corde tendue entre deux piquets.

COTYLÉDON : Les cotylédons (scientifiquement nommés feuilles cotylédonaires) sont les feuilles primordiales constitutives de la graine. Le terme vient du grec, κοτυληδών, κοτυληδόνος , de κοτύλη qui désignait une mesure de capacité, c'est-à-dire une cavité, un creux, un contenant.
Les graines des plantes monocotylédones comportent un seul cotylédon (blé, maïs) ; celles des dicotylédones en comportent deux (haricot, pois, marronnier, chanvre) ; celles des conifères en comportent de dix à douze.

Situés dans la graine, les cotylédons sont chargés de divers types de réserves, protéines, lipides, et sucres. Ces réserves qui se trouvent sous formes complexes, sont dégradées au cours de la germination, par des enzymes. Les petites molécules issues de cette dégradation sont transportées vers l'embryon, qui les utilise pour continuer son cycle de développement.

Les graines des plantes monocotylédones, elles, ont une structure totalement différente de celle des dicotylédones. Les monocotylédones semblent ne pas avoir une vraie feuille de réserve et devraient donc être renommées en acotylédon.

CRYPTOGAMIQUE : Terme donné aux maladies transmises par un champignon parasite.

CULTIVAR : C'est une variété d'une espèce de plante qui est obtenue artificiellement, par la main de l’homme, en vue de la culture. Par opposition à une plante botanique, c'est-à-dire naturelle. Ce mot est apparu au 20ème siècle et est composé à partir de "cultivé" et "variété". Dans les jardineries, on le trouve avec l'abrégé "cv".

CUPRIQUE : qui a rapport au cuivre, qui contient du cuivre.
CUTICULE : Couche externe, la cuticule est généralement résistante et imperméable, elle recouvre la paroi des

végétaux.
DAMER : Tasser la terre avec une batte ou le dos d'un râteau avant et après avoir effectué un semis.

DECOCTION : Une décoction de plante est utile pour effectuer des traitements biologiques et entièrement naturels sur les végétaux. Les décoctions peuvent avoir des propriétés insecticides, insectifuges ou fongiques.

DECOMPACTER : Signifie émietter la terre afin de faciliter son oxygénation
DEFRICHER : C'est retirer la végétation naturelle sauvage existant sur un terrain pour pouvoir préparer le sol en

vue d'une culture. Cette action est en général le premier geste à effectuer pour créer un jardin. DÉLITER : Pour une substance, tomber en poussière, s’écailler

DÉMARIER (ou déprécier ou dégraisser) : C'est un synonyme d'éclaircissage. Démarier signifie enlever, à la levée, les plantules qui sont en surnombre dans un semis...

DÉTRITIVORE : Les détritivores ou détritiphages sont des êtres vivants, essentiellement
des bactéries, champignons et invertébrés, qui se nourrissent de débris animaux, végétaux ou fongiques. Ils remplissent des fonctions essentielles dans la chaîne alimentaire car recyclant les composés organiques (y compris une grande partie des composés organiques toxiques) contenus dans les détritus et les sédiments.

DIURNE : Qui se fait pendant le jour.
DORMANCE : La période de dormance représente la période de repos. La plante vit au ralenti, attendant la saison

propice à son développement. Cette période dépend de l'espèce végétale. DRAGEON : Pousse qui émerge d'une racine souterraine.

DRAGEONNER : En botanique, un drageon est une plante se développant non pas à partir d'une graine mais par développement d'un méristème situé sur les racines à la base ou à une certaine distance d'un arbre ou d'un arbuste.

DRAINAGE : C'est le fait d'évacuer l'eau en surplus afin d'éviter de noyer les plantes. Dans la culture en pot ou en jardinière on pose une couche de drainage, au fond du contenant, avec par exemple des billes d'argile ou des gravillons.

ECLAIRCIR : Effectuer un éclaircissage c'est, après la levée, enlever les petits plants fins, les plantules après un semis trop serré. C'est de laisser de l'espace aux plants et favoriser leur développement. 



ECLAIRCISSAGE : La première définition correspond à un synonyme de démariage, c'est-à-dire de desserrer un semis trop dru. La deuxième signification correspond à une méthode utilisée pour les arbres fruitiers et qui consiste à supprimer les fruits en surnombre pour permettre un meilleur développement des autres.

EMMÉNAGOGUE : On appelle emménagogues des plantes médicinales qui stimulent le flux sanguin dans la région pelvienne et l'utérus. Des plantes telles achillée millefeuille (Achillea millefolium), l'absinthe (Artemisia absinthium), l'armoise commune (Artemisia vulgaris), le persil (Petroselinum crispum), l'angélique (Angelica archangelica), la muscade (Myristica fragrans) et le gingembre (Zingiber) ont été utilisées par des femmes pour stimuler l'apparition des règles. L'achillée millefeuille est aussi utilisée contre les règles irrégulières.

ENDURCISSEMENT : Fait de sortir les plantes qui ont été semées au chaud pendant la journée puis pendant la nuit avant de les repiquer dans le potager. Cela veut dire que l'on prépare les végétaux semés sous abri à être installés dehors alors que la belle saison n'est pas complètement arrivée.

ENGRAIS VERT : Il est constitué par des plantes, choisies pour leur croissance rapide, que l'on sème, généralement à l'automne. L'engrais vert sera ensuite enfoui dans le sol avant sa floraison. Très riches en substances nutritives, les engrais verts constituent un très bon amendement au potager. On peut citer : moutarde, phacélie, lupin, luzerne, sainfoin, colza d'hiver...

ENJAUGER : Placer dans une tranchée les végétaux en attendant la plantation.
ENTRE-NŒUD : Espace compris entre deux nœuds de certaines tiges. Portion de la tige comprise entre deux

paires ou deux séries de feuilles.

ESPECE : Vient du latin "Species". Définit des végétaux qui sont interféconds, nés de parents communs et qui présentent des caractéristiques semblables. Le nom de l'espèce suit le nom du genre et précède celui de la variété. 



ESSENCE : C'est un synonyme d'espèce qui est utilisé pour les arbres et les arbustes. On distingue par exemple les essences forestières et les essences fruitières.

ETIOLEMENT : Correspond au dépérissement d'un végétal qui est privé de lumière, les parties vertes jaunissent et finissent par se faner complètement. On procède au blanchiment par étiolement de certains légumes comme l'endive.

EUTROPHISATION : Processus naturel et très lent, par lequel les plans d'eau reçoivent une grande quantité d'éléments nutritifs (notamment du phosphore et de l’azote), ce qui stimule la croissance des algues et des plantes aquatiques.

FACULTE GERMINATIVE : Cette expression désigne le pouvoir, la capacité d'une graine à germer. La durée de la faculté germinative est très variable puisqu'elle peut aller suivant les espèces de quelques jours à quelques années.

FÉBRIFUGE : Les plantes fébrifuges servent à faire baisser la fièvre.
FERTILE : Une telle terre est une terre de culture qui renferme un bon équilibre des oligoéléments nécessaires au

développement des végétaux.
FERTILISATION : Consiste à entretenir le sol avec des apports d'engrais divers.

 FERTILISER : Apporter de l'engrais et des amendements à une terre pour l'améliorer. FILER : Semis qui s’allonge énormément jusqu’à en mourir, par manque de lumière.

FONTE DES SEMIS : Une maladie des plantes dont un des principaux symptômes est un pourrissement des jeunes pousses en cours de germination. Dans une parcelle, la maladie apparait souvent en foyer, le pathogène se propage d'une plante à l'autre.

FUMER : Signifie que l'ont enrichi le sol avec du fumier ou tout autre apport d'engrais organique ou minéral.



FUMIER : C'est un mélange d'excréments d'animaux et de paille, employé comme engrais. On parle par exemple de fumier de vache ou de fumier de cheval. On le trouve maintenant déshydraté et surtout désodorisé. C'est un des meilleurs alliés du jardinier. 



FUMURE : Apport d'engrais et de fumier pour améliorer le sol. La fumure de fond consiste à améliorer la terre en enfouissant l'apport assez profondément. La fumure d'entretien ou de couverture quant à elle est un apport plus léger mis en surface et simplement incorporé par griffage.

FÛT (DU POIREAU) : Partie blanche du poireau.
GALACTOGÈNE : Plante qui favorise la lactation (fenugrec, ortie...).

GERMINATIF : Qui a rapport à la germination. Le pouvoir germinatif d'une graine est sa faculté, qui varie selon les espèces, de passer de vie au ralenti à une vie active.



GERMINATION : C'est la période où la graine se développe sous l'action conjuguée de la chaleur et de l'eau pour donner naissance à une plante.

GOURMAND : Pousse qui se développe sur une branche principale d'un arbre ou sur le tronc ; elle nuit aux rameaux voisins.

GREFFON : Rameau, tige ou bourgeon sélectionné pour ses qualités et greffé sur un porte greffe.

GRELINETTE : Outil inventé par Monsieur Grelin. Cet outil, à deux manches, qui possède trois ou quatre dents permet de travailler le sol facilement. Après l'avoir enfoncé dans la terre, on fait un mouvement de va-et-vient à l'aide des deux manches, ce qui permet de décompacter la terre.

GRIFFE : Outil à trois ou quatre dents recourbées servant à émietter les mottes après un bêchage.

Cet outil a l'avantage de pénétrer profondément dans le sol.

HABILLER : Couper les extrémités des racines et des branches d'une plante avant de la replanter ce qui permet une meilleure reprise.

HERBACÉE: Désigne une plante qui a la texture d'une herbe ; s'oppose aux plantes ligneuses
HERNIE DU CHOU : Cette maladie cryptogamique est due à un champignon, le Plasmodiophora Brassicae.

HUMIFÈRE : Sol riche en humus de couleur sombre mais surtout léger. Il est très fertile, retient parfaitement l’eau, se réchauffe rapidement au printemps, facile à travailler.

HYBRIDE : Se dit d'une plante issue du croisement de deux plantes de caractères génétiquement différents. Son nom est toujours précédé d'un «x».

HYDROPONIE : Technique de production hors-sol, cela signifie que les racines des plantes cultivées ne plongent pas dans leur environnement naturel (le sol), mais dans un liquide nutritif.

INDIGENE : Ce terme qualifie un végétal qui se développe spontanément et naturellement dans une région déterminée.

INERME : Se dit de l'animal ou de la plante qui se distingue des espèces voisines par l'absence de crochets ou d'épines (ténia, acacia).

INFLORESCENCE : Organisation des fleurs sur une plante. Il y a l'inflorescence uniflore (les fleurs sont isolées), pluriflore (les fleurs sont regroupées), terminale (au bout de la tige) et axillaire (les fleurs sont à l'aisselle d'une feuille).

JACHERE : Une jachère est une terre que l'on laisse provisoirement sans culture. Autrefois, on laissait des terres en jachère afin de leur permettre de se reposer et de se fertiliser.

JAUGE : Petite tranchée destinée à accueillir des végétaux en attente de leur plantation définitive.
LACINIÉ : Découpé irrégulièrement en longues lanières étroites et inégales (en parlant d’une partie d’un végétal,

par exemple une feuille, ou d’une partie d’un animal).
LEGER : Qualifie un sol contenant une bonne quantité de sable ce qui le rend perméable à l'eau.

LESSIVAGE : On parle de lessivage lorsque les éléments nutritifs et fertilisants ont été emmenés du sol par de fortes eaux de pluie ou par une porosité trop importante.

LEVÉE : Période où le semis sort de terre après la germination, les plantules apparaissent. LIGNEUX : Qui est fait de bois ou en a la consistance.

LIMACE : La limace est un mollusque bien connu et détesté de tous les jardiniers. Trois espèces peuvent être présentes au jardin : La limace grise, Deroceras Reticulatum, de petite taille, elle mesure entre 3 et 5 centimètres. La limace horticole, Arion Hortensis, toute noire elle mesure également entre 3 et 5 centimètres. La grosse limace rouge, Arion Rufus, de grande taille allant jusqu'à une dizaine de centimètres, elle est la moins goulue des trois.

LOURD : Qualifie un sol qui a une forte teneur en argile. Gorgé d'eau, il est très collant et difficile à travailler.

MARCOTTAGE : Technique de multiplication végétative consistant à enfouir un rameau dans le sol pour le faire raciner et ainsi obtenir un nouvel individu que l’on détachera du pied mère une fois sa croissance suffisamment avancée. Le nouvel individu s’appelle la marcotte.

MATIERE ORGANIQUE : Elle provient de la décomposition d'êtres vivants et donne de l'humus.
MATIERE SECHE : Cette expression désigne tout ce qui dans une matière vivante n'est pas de l'eau, comme par

exemple les sels minéraux ou l'amidon. 


MATURITE : Désigne l'état d'un fruit qui est bon à récolter donc à consommer. La maturité physiologique est celle

où le fruit se détache de l'arbre. La maturité gustative est la période dans laquelle le fruit a le meilleur goût.

MELLIFÈRE : Se dit d'une plante qui attire les abeilles, papillons, et autres insectes butineurs.

MÉRISTÈME APICAL : Chez les plantes terrestres, un méristème (du grec μεριστός, meristos, « divisé ») est un tissu cellulaire spécialisé dans la croissance. Les cellules méristématiques indifférenciées se divisent (mitoses) puis se différencient en acquérant une structure et une fonction.

MEUBLE : Une terre meuble est une terre souple qui s'égrène facilement et qui est simple à travailler. MICRO-ORGANISME : Désigne un être vivant microscopique qui est dans la terre.

MIELLAT : Substance collante et sucrée que l'on observe sur les feuilles des végétaux. Il provient principalement des déjections des pucerons. Le miellat est très apprécié des fourmis qui font un " élevage " des pucerons. Les abeilles le recherchent également. Si le miellat n'est pas lavé par les eaux de pluie, ou d'arrosage, des champignons peuvent s'installer amenant la fumagine.



MILDIOU : Cette maladie cryptogamique, qui touche principalement les tomates, la vigne, la laitue, le chou et les pommes de terre, survient en cas de grande humidité.

MINI-SERRE : Constituée d'un bac en plastique, d'un couvercle transparent et d'aération(s), elle permet de préparer des semis. Elle peut être simple, chauffante, auto-irriguée...

MONTAISON : processus d'allongement rapide des entre-nœuds d'une plante constituant une tige dressée florifère permettant la production de semence. On dit que la plante ou graine « monte en graine

MOTTE : C'est la terre qui adhère aux racines et qui forme le chevelu.

MOUCHE DE LA CAROTTE : C'est un insecte diptère portant le nom scientifique de Psila Rosea. Sa larve, une sorte d'asticot blanc, est destructrice car elle creuse des galeries dans les racines entrainant la pourriture des légumes attaqués.

MOUCHE DE L'OIGNON : C'est un diptère portant le nom scientifique de Delia Antiqua. La femelle pond ses œufs sur lu collet des légumes et les larves se développent dans les bulbes provoquant leur pourriture.

MUCILAGE : Les mucilages sont des substances végétales, constituées de polysaccharides, qui gonflent au contact de l'eau en prenant une consistance visqueuse, parfois collante, semblable à la gélatine. Le terme désigne également une préparation élaborée à partir de mucilage ou un liquide visqueux obtenu par dissolution
d'une gomme végétale dans l'eau.

MULCH : Terme d'origine anglaise définissant les résidus de tonte de gazon.

MULTIPLICATION : C'est le système de reproduction d'une espèce naturelle ou d'un cultivar. Peut se faire par la méthode végétative c'est-à-dire par bouturage, division, marcottage, et greffage mais également par la méthode germinative des graines et des semis.

MYCÉLIUM : Partie végétative des champignons ou de certaines bactéries filamenteuses comme les Actinomycètes (Streptomyces, Mycobacterium...). Il est composé d'un ensemble de filaments, plus ou moins ramifiés, appelés hyphes, que l'on trouve dans le sol ou le substrat de culture.

MYCORHIZE : Correspond à un champignon qui vit en harmonie avec le végétal comme la truffe qui vit sur les racines du chêne.

NÉMATODE : Organisme microscopique qui parasite les plantes ou les animaux.
NIVELER : C’est rendre le sol le plus plat possible afin que l'eau ne stagne pas dans des trous ce qui nuirait aux

cultures. Généralement on effectue cette opération à l'aide du dos du râteau.

NŒUD : Renflement situé sur une tige et placé au niveau d'une ramification ou d'une feuille.

NON-REMONTANT : Se dit d'une plante qui fleurit ou fructifie une seule fois dans l'année.

NOUAISON : Phase initiale de la formation du fruit. C'est le moment où l'ovaire de la fleur se transforme en fruit après la fécondation.

ŒIL : Bourgeon naissant qui va donner une branche ou une fleur.
OÏDIUM : Champignon parasite qui s'attaque à de nombreux végétaux et les couvre d'une poussière grise.

OMBELLE : Inflorescence en forme de parasol : les pédoncules floraux partent tous d'un même point pour s'élever ensuite au même niveau.

ORGANIQUE : Un produit organique est d'origine animale ou végétale.
PAILLAGE : Action de placer au pied des végétaux une couche de paille, de fumier, d'écorces de pins pour les

protéger temporairement du froid ou de la sécheresse.

PAILLIS : Matière végétale morte à placer au pied des plantes en guise de paillage (paillette de lin, paille, écorce de pin...) afin de réduire les apports d'eau et la croissance des mauvaises herbes.

PARENCHYME : Les parenchymes sont des tissus végétaux constitués de cellules vivantes, à paroi pectocellulosique mince, perforées de ponctuations ou plasmodesmes, qui permettent des communications intercellulaires et une circulation des substances à l'intérieur des cellules (circulation symplasmique). Ce sont essentiellement des cellules de remplissage, peu différenciées et aptes à revenir à l'état méristématique.

PATHOGENE : Désigne un micro-organisme responsable d'une maladie.

PÉDOLOGIE : La pédologie est avec l'édaphologie, une des deux branches principales de la science des sols, de leur formation et de leur évolution. C'est une discipline qui s'appuie sur l'étude des réactions réciproques entre les différentes phases composant le sol.

PEDONCULE : C'est la queue d'un fruit et la hampe d'une fleur, ce qui signifie que c'est son support. Une plante qui ne possède pas de pédoncule est une plante acaule. Un pédoncule peut être uniflore, biflore, triflore ou multiflore.

pH : Abréviation de Potentiel en Hydrogène. Echelle de notation pour indiquer le taux d'acidité ou d'alcalinité du sol. Elle varie de 0 à 14 (le plus alcalin), le 7 correspondant à une terre neutre. De 1 à 6, les terres sont acides et de 8 à 14, elles sont alcalines.

PÉRENNE : Qui dure toujours, qui dure toute l’année.
PÉTIOLE : Cette partie rétrécie d'une feuille la relie à la tige. On l'appelle communément la queue. Lorsqu'une

feuille ne possède pas de pétiole elle est dite sessile.

PHYTOSANITAIRE : Un produit phytosanitaire (étymologiquement, « phyto » et « sanitaire » : « santé des plantes ») est un produit chimique utilisé pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux. Par extension, on utilise ce mot pour désigner des produits utilisés pour contrôler
des plantes, insectes et champignons. Ces produits font partie, avec les biocides, de la famille des pesticides.

PIED : Ce terme définit la partie de la plante située juste au-dessus du collet, au ras du sol. On nomme également ainsi un jeune plant à repiquer.

PIED-MERE : Plante qui sert de base, pour la multiplication par le prélèvement de jeunes pousses.

PINCER : C'est couper l'extrémité de certaines branches pour permettre aux autres de mieux se développer et favoriser la pousse de nouveaux bourgeons. Le pincement est effectué pour obtenir une meilleure ramification. En règle générale, le pincement s'effectue à la main avec les ongles.

PIVOTANT : Se dit d'un système racinaire qui s'enfonce très profondément dans le sol.
PLANCHE : On définit par planche une petite partie du terrain que l'on affecte à une culture bien précise. Ce

terme est généralement utilisé au potager. Elle peut se trouver au sol ou surélevée. PLANT : Jeune plante que l'on doit repiquer

PLANTULE : Appellation de la plante lorsque les premières feuilles sortent de la graine après le semis. C'est encore un embryon mais il tient toujours à la graine.

PLEINE TERRE : Culture effectuée directement en terre du jardin par opposition à la culture en pot.

PLOMBER : Tasser la terre pour la rendre plus compacte plus consistante. POMMER : Former une pomme (salades pommées, choux...).

POQUET : Semer en poquet c'est effectuer un petit trou dans la terre pour mettre plusieurs graines ensemble. En général, un maximum de 7 grosses graines comme pour les haricots d'Espagne ou les pois de senteur.

PRALINER : Plonger le poireau dans de la bouse de vache ou de la terre argileuse avant de le repiquer

PRALINER : Le pralinage consiste à tremper les racines dans un mélange nutritif épais de terre et d'eau ou d'hormones d'enracinement pour faciliter la reprise et l'enracinement. Ainsi enrobées, les racines ne se dessécheront pas et reprendront mieux.

PURIN (de consoude, d’ortie, de prêle, de fougère...) : macération de la plante dans de l’eau pour former un liquide que l’on diluera avec de l’eau. Les purins préservent les légumes des maladies et les renforcent.

PUCERON : Ce petit aphidien se reproduit très rapidement et vit en communauté. Il existe des espèces suceuses et des espèces piqueuses, des cendrés, des noirs, des verts... et la famille est très nombreuse avec plus 8000 espèces.

RABATTRE : Tailler fortement un arbre ou un arbuste pour favoriser le développement des jeunes pousses. RACINE : Chez les végétaux, c'est la partie qui pousse en sens inverse des tiges et qui absorbe et emmagasine les

éléments nutritifs nécessaires à la plante. Les racines peuvent être pivotantes, rampantes...

RACINE NUE : On parle de racines nues pour désigner un végétal que l'on achète avec un système racinaire à l'air libre.

RADICELLE : C'est une fine ramification d'une racine, une racine secondaire qui fait partie du chevelu.

RAME : Ce terme désigne un tuteur qui sert de support à certaines plantes grimpantes comme les haricots.

RAVAGEUR : Qualifie un animal qui cause des dégâts dans les cultures.

RECÉPAGE : Le recépage est le fait de tailler un arbre près du sol afin de favoriser la naissance de rejets. Ce type d'opération permet un rajeunissement.

REMONTANT : Une variété est dite remontante lorsqu’elle produit à plusieurs reprises sur l’année (ex : fraisiers, rosiers, framboisiers...).

REMPOTER : On rempote, c'est-à-dire que l'on replace la plante dans un contenant plus grand lorsqu'elle va entrer de nouveau dans un cycle de végétation.

REPIQUER : Planter les plantes qui ont été semées en poquets ou en caissettes en pleine terre.
REPOSER LA TERRE : La pluie doit avoir eu le temps de tasser la terre (2 à 3 semaines après l'avoir travaillée). RESSUYE : On parle d'un tel sol quand il a éliminé tous les excès d'eau de pluie ou d'arrosage.

RESSUYER : Laisser le légume sécher sur le sol pendant quelques jours (oignons, ail, échalotes, pommes de terre...).

RHIZOME : Sorte de racine souterraine ou de surface produisant des tiges feuillées (ex : orties).
ROCAMBOLE : Variétés d’ail, d’oignon ou de poireaux qui forment des bulbilles au sommet de leur hampe florale

et que l’on peut replanter.

ROTATION DES CULTURES : Au potager, technique qui consiste à ne pas cultiver plusieurs années de suite le même type de plantes au même endroit.

ROUILLE : Maladie cryptogamique provoquant des taches sur les feuilles et les tiges des végétaux. RUMEX : Polygonacée telle que l’oseille ou la patience.

SAPONINE : Les saponines sont des molécules naturellement produites par des plantes ou des animaux, dont le rôle n'est pas encore clairement cerné. Ce sont des hétérosides complexes appartenant aux terpènes cycliques (nom générique donné aux hydrocarbures saturés cycliques ou acycliques ayant pour motif de base le terpène) ou aux stéroïdes.

On les trouve chez de nombreux végétaux (salsepareille, quinoa...) mais elles sont généralement dégradées à la cuisson. Toutefois, la solanine, qui est une saponine, est peu affectée par la cuisson normale. Douées de propriétés tensioactives, les saponines font mousser leurs solutions et servent de détergent. Elles présentent une toxicité plus ou moins importante (selon les saponines, les espèces qui les ingèrent et le contexte). Injectées dans le sang ou dans les tissus, elles provoquent la dissolution (lyse) de cellules ou de tissus ou des globules rouges.

SARCLER : enlever les mauvaises herbes avec un outil
SEMENCE : Définit, très largement, toutes les graines pouvant se semer et se reproduire.

SEMIS : opération culturale qui consiste à ensemencer un champ, c'est-à-dire à mettre en terre les graines ou semences. Le semis peut se faire à la main ou de manière mécanisée à l'aide de semoirs. Il est la base de toutes les cultures car il est le début de la vie de toutes les plantes.

SERFOUETTE : sorte de houe légère avec deux fers. Elle est composée soit d'une panne et d'une langue, soit d'une panne et d'une fourche, la plus courante des formes étant la première : La panne est une lame plate, fine et carrée.

SEVRER (après marcottage) : Séparer du pied mère.
SIMPLE : Qualifie une fleur qui possède un nombre normal de pétales. Si elle en possède plus, on dit qu'elle est

semi-double voire double.

SIMPLE : Par ce terme on désigne aussi une fleur sauvage qui a un usage médicinal. Les qualités curatives des simples sont connues depuis la nuit des temps. Elles trouvaient toujours une place d'honneur dans les jardins de curé.

SOLARISATION : Opération qui consiste à recouvrir d’une bâche opaque la zone à désherber

SPECTRE SOLAIRE : Le soleil émet des particules, appelées photons, en très grandes quantités. C'est le rayonnement solaire. Ces flux de photons qu'on appelle également radiations ou rayons, voyagent dans l'espace à la vitesse de 300 000 km/s (c'est la vitesse de la lumière) et atteignent la terre à différentes longueurs d'ondes. On distingue par leur longueur d'onde les différents types de rayons : c'est le spectre solaire.
Les rayons de longueur d'ondes très courtes (les rayons x, gamma,), extrêmement dangereux sont heureusement arrêtés dès les couches supérieures de l'atmosphère.
Les rayons de longueur d’ondes très longues (ondes radio) sont très faibles à la surface de terre.

Nous parviennent essentiellement :

  • Les Ultraviolets (UV), de 200 nm à 400 nm, invisibles, sans échauffer, provoquent des dommages sur les cellules

  • La Lumière visible, de 400 à 800 nm, visibles, ils nous permettent de distinguer les formes et les couleurs

  • Les Infrarouges (IR), de 800 à 1400 nm, invisibles, chauffent la matière solide ou gazeuse qu'ils rencontrent.

STOLON : Organe végétal de multiplication végétative (forme de multiplication asexuée chez les végétaux). C'est une tige aérienne rampante ou arquée (lorsqu'elle est souterraine, on parle plus spécifiquement de drageon) contrairement au rhizome, souterrain et parfois subaquatique.

SUBSTRAT : C'est un mélange de plusieurs matières dans lequel on pratique la culture. Le substrat de base est la terre.

TERREAU : C'est une sorte de terre qui a une quantité d'humus importante. Il est obtenu à partir du compost, de feuilles et de fumier et est donc très riche en fertilisant. C'est un engrais naturel.

TERRE DE BRUYERE : Sorte de terreau acide qui contient peu de fertilisant mais du sable siliceux. On l'utilise pour les plantes calcifuges telles l'azalée, le camélia, la bruyère.

TERRINE : Appellation donnée à un contenant de relativement faible profondeur qui est utilisé pour les semis, les repiquages et les bouturages.

TOURBE : Matière spongieuse et légère résultant de la décomposition de végétaux à l'abri de l'air. TRANSPLANTER : Désigne l'action de déplacer un végétal pour le replanter dans un endroit différent. 



TRANSPLANTOIR : C’est une espèce de petite pelle à manche très court. Il permet de creuser mais également de manier des petites quantités de terre. C'est un outil indispensable au jardinier.

TUBEREUX : En forme de tubercule ou doté de tubercule.

TUNNEL : Élément de protection des semis et des jeunes plants qui est formé d'une feuille de plastique transparent tendue sur des arceaux.



TURION : Désigne la pousse souterraine dormante ou un bourgeon hivernant de certains végétaux comme pour les asperges.

VÉGÉTATIF (reproduction végétative) : légume qui ne se reproduit pas par semence mais uniquement par division de la plante (ex : échalote, estragon français...).

VERMICULITE : Cette substance minérale à base de mica et de biotite, très utilisée pour les semis et les boutures, possède un grand pouvoir de rétention d'eau. Elle apporte un très bon amendement.

VERNALISATION : Transformation physiologique, due à une assez longue période de basses températures, nécessaire aux plantes bisannuelles et annuelles d'hiver pour qu'elles se développent complètement. Traitement par le froid des graines ou des jeunes plants pour agir sur leur développement.

VIROSE : Par ce terme on désigne une maladie qui est due à un virus.

VIRUS : Un phytovirus est un virus s'attaquant aux organismes végétaux. Ces virus ont la particularité de pénétrer la cellule végétale de leur hôte afin de détourner à leur profit les mécanismes de la cellule et leur permettre de se reproduire. Cette multiplication virale finit par provoquer une modification métabolique ou la destruction de la cellule. La prolifération des virus à l’intérieur des tissus végétaux peut dans certains cas n’entraîner aucun symptôme visible dans un premier temps (phénomène de masquage), mais très souvent les attaques virales se manifestent par des symptômes tels que des mosaïques, des marbrures ou des fasciations.

VOILE DE FORCAGE : Souvent fait en polyéthylène, il accélère la croissance des végétaux. Ayant des perforations, il permet à la plante de respirer et évite la condensation. Très utile pour les plantes potagères.



VOILE DE PROTECTION : Il sert à protéger les légumes et les fruits contre les insectes et les oiseaux.


VOILE D'HIVERNAGE : Généralement en polypropylène, c'est un tissu épais qui laisse respirer la plante mais qui la protège du froid et du gel. Il permet de réguler la température.
VOLÉE : Un semis à la volée est effectué en jetant les graines au hasard. C'est le contraire du semis en rang. Le semis à la volée est utilisé par exemple pour la pelouse.

Remerciements
Je remercie Madame Geneviève ROBERT « Maitre-Jardinier » qui a réalisé ce travail avec la collaboration des bénévoles du cours de jardinage

 

Jean-Claude Matthys
Président de la Fédération Provinciale des Coins de Terre et des Jardins Familiaux du Brabant wallon