Les bonnes associations

Le rêve de tout jardinier amateur est de pouvoir cultiver des légumes sains et plein de vitamines. Le meilleur moyen d’y parvenir est d’associer les plantes
qui s’unissent, qui s’apprécient
et d’utiliser les techniques culturales recommandées.

  1. Plus il y a de plantes différentes dans le potager, plus l’équilibre est respecté.
    Il n’y a pas de meilleure lutte contre les maladies et les parasites, certaines plantes repoussent les insectes et d’autres protègent contre les maladies.
  2. Chaque végétal prélève des aliments distincts dans le sol. Celui-ci se renouvelle et se refait une santé avec la culture suivante. Au potager, c’est encore plus indispensable, car les légumes sont des plantes gourmandes qui épuisent vite le sol. D’où l’importance de la rotation des cultures et de l’apport d’engrais vert tel que « le trèfle, la luzerne, la moutarde, le seigle et l’avoine ».
  3. Pour les jardiniers qui disposent de fumier, je leur conseille de bien le faire mûrir, car un fumier trop pailleux ne donne pas de bons résultats. Pour avoir un potager sain et productif, c’est la synthèse entre le sol vivant et une bonne rotation des cultures

L’AIL

Plantez un rang d’ail à 40cm derrière le rang de fraisiers, celui-ci protègera vos fraisiers de la moisissure « pourriture grise »
L’ail planté avec la tomate, lui évite la rouille et éloigne l’araignée rouge. Quant à la tomate, elle fait fuir la teigne du poireau qui s’attaque parfois à l’ail.
L’ail se marie très bien avec la carotte, car il fait fuir la mouche de la carotte et la carotte repousse la teigne du poireau. L’espace entre les rangs doit être de 20cm.
On peut aussi planter l’ail avec la betterave, le concombre, le cornichon, la laitue, la pomme de terre (il éloigne le doryphore), le fenouil, l’oignon et le poireau.

Voisinage déconseillé :

Ne jamais planter de l’ail avec le chou, l’asperge et toutes les légumineuses, telles que le pois, la fève, la lentille et les haricots. Ces plantes produisent de l’azote qui est fatal à sa croissance

L’AUBERGINE ET LE HARICOT VERT

Les altises des pommes de terre s’attaquent aussi à l’aubergine, mais par contre elles détestent les haricots verts.
Plantez un rang d’aubergines et puis un rang de haricots. L’aubergine se marie aussi avec le radis et la laitue.

Voisinage déconseillé :

Ne jamais planter de l’aubergine avec la pomme de terre.

LA BETTERAVE

Planter de l’oignon et des haricots nains avec la betterave, ces plantes s’apprécient beaucoup.
Planter :      un rang d’oignons
                  un rang de betteraves
                  un rang de haricots nains.
Cette méthde est un gage de récoltes importantes.
La betterave apprécie aussi la laitue, le chou, l’aneth, la sarriette, l’ail, le céleri et le radis.

Voisinage déconseillé :

La betterave n’apprécie pas le haricot à rames, comestible ou décoratif, ni la tomate, la pomme de terre, le poireau, le maïs, la carotte et l’épinard.

LA CAROTTE

La carotte va très bien avec l’ail, l’oignon, l’échalote et le poireau, ils se protègent les uns des autres des ravageurs La carotte éloigne la mouche de l’oignon et du poireau.
Le poireau et l’oignon éloignent la mouche de la carotte.
La carotte et la tomate se protègent mutuellement. La tomate repousse la mouche de la carotte, et la carotte éloigne les pucerons des tomates, tout bénéfice pour cette culture.
Les autres plantes qui repoussent également la mouche de la carotte sont : le scorsonère, la ciboulette, le romarin, la sauge, le persil, le thym et le panais.
Les plantes qui améliorent la croissance de la carotte sont la ciboulette, les légumineuses, le lin et le poireau.
La carotte s’associe bien avec le chou, le pois, le radis, le cresson, les laitues, et l’aneth (mais ne pas la laisser venir en fleurs).
Quelques semences de radis mélangées aux graines des carottes protègent ces dernières de l’araignée rouge, qui dévorent les jeunes pousses.

Voisinage déconseillé :

La menthe et la betterave.

LE CELERI BRANCHE

La céleri avec le chou-fleur, celui-ci ne puise qu’une partie des nutriments disponibles dans le sol. Le chou-fleur lui permet de les utiliser plus intensément et de cette manière, il devient plus productif.
Plantez en rangs alternés. Le céleri branche et le poireau ont les mêmes exigences de culture et sont très gourmands en potassium.
Le céleri branche apprécie le voisinage de la laitue à couper, de la moutarde, du radis, de la carotte, du haricot à rames et nain, du concombre et tous les autres choux.

Voisinage déconseillé :

Le céleri rave, le persil, le maïs, la pomme de terre et les laitues pommées.

LE CELERI RAVE

La céleri rave apprécie le poireau, le haricot, la betterave, tous les choux, l’épinard, le pois et la tomate.
Semez aussi de la mâche à proximité du céleri rave, celui-ci permet de maintenir l’humidité qui lui est nécessaire.

Voisinage déconseillé :

Le céleri branche et les pommes de terre.

LE CHOU FLEUR

Entre les choux fleurs, plantez du céleri, la piéride du chou n’aime pas l’odeur du céleri. Donc c’est une très bonne association. Planter en rangs alternés le chou-fleur, le pois et le haricot Les racines des légumineuses fixent l’azote, propice aux choux fleurs.
Le chou-fleur peut aussi se planter avec la pomme de terre, l’oignon et le haricot à rame.

Voisinage déconseillé :

Le fraisier

LE CONCOMBRE

Le maïs protège le concombre du virus de la flétrissure.
Le concombre et la laitue s’apprécient beaucoup ; planter d’abord la laitue, puis installer les plants de concombre. De cette façon, la laitue va ombrer les concombres pendant qu’ils grandiront et les laitues seront bonnes à cueillir juste lorsque les concombres auront besoin de place pour se développer.
Le concombre se sent bien avec le haricot, le céleri, le pois, la carotte, le fenouil, l’oignon et l’aneth.

Voisinage déconseillé :

La pomme de terre, la tomate, les radis et toutes les herbes aromatiques, sauf l’aneth.

L’ECHALOTE

Les laitues aident l’échalote dans sa croissance et l’échalote repousse les lapins qui ne s’approchent pas des laitues.
L’échalote aime aussi le voisinage de la poirée, la carotte, le fraisier, la tomate et le poireau.

Voisinage déconseillé :

Le fenouil, le pois, le haricot, la fève, la lentille et le chou.

L’EPINARD

Pour avoir une production plus importante d’épinards tendres, semez les épinards à proximité des fraisiers.
Si vous semez vos épinards à proximité des haricots, des pois et des fèves qui fixent l’azote, ceux-ci favorisent la croissance et la saveur de l’épinard.
On peut aussi semer les épinards avec les radis, les carottes, les pommes de terre, les céleris, les choux et les laitues.

Voisinage déconseillé :

La betterave et le fenouil.

LE HARICOT NAIN

Le haricot nain se plaît très bien avec la pomme de terre.
La sarriette protège tous les haricots de la chrysomèle du haricot.
Le haricot nain s’unit aussi avec le fraisier, ensemble ces plantes se développent mieux et plus rapidement.
Le haricot nain avec la carotte, la présence de celle-ci favorise la croissance des haricots.
Les autres plantes qui s’unissent bien avec le haricot nain sont l’aneth, la betterave, la bourrache, le céleri, le chou, le concombre, le fraisier, le pois, le radis, la tomate et le maïs.

Voisinage déconseillé :

Le fenouil, le haricot à rame, l’oignon, l’ail, l’échalote et le poireau.

LE HARICOT A RAME

S’unit bien avec le maïs. Semez d’abord le maïs et lorsqu’il a atteint une hauteur de 40cm, semez autour du pied de maïs vos haricots à rame, de cette façon les haricots vont partir à l’assaut des tiges de maïs. Economie de tuteur et d’arrosage.
Le haricot à rame s’unit aussi avec le concombre, l’épinard, les laitues, le céleri et le radis.

Voisinage déconseillé :

L’oignon, l’ail, l’échalote, le haricot nain, le poireau, le pois et le chou rave.

LE NAVET

Le pois lui est bénéfique. Ils s’assurent mutuellement un meilleur rendement.
Le maïs le protège du soleil, car le navet aime la fraîcheur et le maïs lui donne de l’ombre.
Le fenouil repousse l’altise et la mouche du navet, planter les côtes à côtes.
Le navet d’automne se sème à l’endroit où l’on a cultivé des pommes de terre. Ils seront plus tendres où l’on a cultivé des pommes de terre et plus goûteux.
Le navet n’a pas d’ennemis.

L’OIGNON

L’oignon est une plante très difficile, car en présence de la pomme de terre, il refuse de grossir. Il déteste aussi toutes les légumineuses.
L’oignon aime la poirée, plantez l’oignon en début du printemps, puis vous semez la poirée en rangs parallèles.
Ces légumes ont les mêmes techniques culturales et se stimulent les uns, les autres.
L’oignon aime aussi, le fraisier, la mâche, la betterave, la carotte, le concombre, la laitue, le panais, la tomate et la sarriette.

Voisinage déconseillé :

Le haricot, le pois, la fève, la pomme de terre, le poireau et l’asperge.

LE POIREAU

Semez le poireau avec une plante à faible développement telle que la carotte mauve « Purple Dragon ». Ils ont chacun de la place pour se développer, sans se gêner, et se protéger mutuellement de la mouche.
Plantez des rangs de poireaux entre les rangs de fraisiers. Les poireaux donnent des récoltes plus importantes lorsqu’ils sont stimulés par les fraisiers.
Le poireau aime aussi la carotte, le céleri, la tomate, le salsifis, le fenouil, l’épinard, les tagètes et les soucis.

Voisinage déconseillé :

La poirée, le pois, le chou, la fève, le haricot, le persil et la betterave.

LE POIS

Le pois s’unit avec la carotte, le chou, le radis, le céleri, le navet, la pomme de terre, le concombre, le maïs, l’épinard et la laitue.

Voisinage déconseillé :

Le fenouil, le poireau, l’ail, l’oignon, l’échalote, la fève, le persil, la tomate et les autres pois.

LE POIVRON ET LE PIMENT

Plantez-les avec leurs compagnons de ratatouille : tomate, courgette, aubergine, ail, oignon, thym, basilic, carotte et chou, ils seront en excellente compagnie.

Voisinage déconseillé :

La betterave, le fenouil et le pois.

LE RADIS

Vous pouvez manger des radis toute l’année, en misant sur toutes les variétés.
Qu’ils soient petits ou gros, roses, noirs, jaunes, rouges, verts ou violets.
Le radis s’unit bien avec les carottes, les laitues, l’épinard, le fraisier, le haricot, le persil, le pois et la tomate.

Voisinage déconseillé :

La courge, le maïs et le concombre.

LA TOMATE

Elle s’unit avec le persil, le basilic, l’échalote, l’oignon, la ciboulette, l’épinard, l’asperge, la carotte, la mâche, le céleri, le panais, le poireau et la laitue.

Voisinage déconseillé :

Le haricot, le concombre, le chou, la pomme de terre, la betterave, le fenouil, le pois et le maïs.